Une paroisse placée sous un double vocable

La paroisse Sainte-Élisabeth, Notre-Dame-de-Pitié possède un double vocable. Ce double vocable traduit bien l'aspect composite de la paroisse :

1) Une paroisse chargée d'Histoire et de souffrance illustrées par le jugement inique des Templiers, la mort du petit Louis XVII dans sa prison tout près d'ici, le massacre de l'abbé Georges Girault, martyr aux Carmes, la présence de la communauté chinoise issue d'un pays où les chrétiens souffrent encore : tout cela placé  sous le vocable de sainte Elisabeth de Hongrie dont la vie a été faite de grandes joies dans le mariage mais aussi de grandes souffrances après son veuvage.

2) Une paroisse église conventuelle de l'Ordre de Malte dont les membres sont au "service de nos seigneurs les malades", illustrerait bien le vocable de Notre Dame de Pitié : la Vierge Marie se penchant sur son Fils mort et, à travers lui, sur toutes nos souffrances.